Testez vos connaissances sur la licence Droit-Economie-Gestion mention Economie et sur les métiers des Sciences Economiques

S'engager dans des études suppose de se poser certaines questions ? Au travers de quatre questionnaires, vous aurez la possibilité d'élargir votre réflexion et de mesurer l'état de vos connaissances sur les études et les métiers des sciences économiques.
Ces quatre questionnaires ne recouvrent pas toutes les réalités auxquelles il vous faut réfléchir avant de vous engager dans des études supérieures.
Pour poursuivre, n'hésitez pas à discuter avec vos professeurs et le conseiller d'orientation-psychologue, utilisez les salons et portes ouvertes, échangez avec vos camarades et votre famille.
Temps de passation moyen : 15 minutes

Voir mes résultats

  1. Je suis autonome dans mon travail : Oui, tout à fait Un peu Non, pas du tout
    C'est un bon atout pour votre réussite Les études universitaires requièrent une certaine capacité à gérer son travail personnel. En licence Droit-Economie-Gestion, mention économie, le premier semestre est organisé pour vous donner les méthodes de travail propres à cette spécialité ; des remises à niveau et du tutorat sont offerts aux étudiants en ayant besoin.
    Développez cette capacité, cela sera un atout pour votre réussite Les études universitaires requièrent une certaine capacité à gérer son travail personnel. En licence Droit-Economie-Gestion, mention économie, le premier semestre est organisé pour vous donner les méthodes de travail propres à cette spécialité ; des remises à niveau et du tutorat sont offerts aux étudiants en ayant besoin.
    Faites attention, cette capacité est un facteur important de réussite Les études universitaires requièrent une certaine capacité à gérer son travail personnel. En licence Droit-Economie-Gestion, mention économie, le premier semestre est organisé pour vous donner les méthodes de travail propres à cette spécialité ; des remises à niveau et du tutorat sont offerts aux étudiants en ayant besoin.
  2. Je suis à l'aise à l'oral : Oui, tout à fait Un peu Non, pas du tout
    C'est un bon facteur d'adaptation La prise de parole devant le groupe n'est pas une nécessité, mais tout au long de votre cursus de licence vous aurez l'occasion de développer vos compétences dans ce domaine.
    Continuez à développer cette qualité La prise de parole devant le groupe n'est pas une nécessité, mais tout au long de votre cursus de licence vous aurez l'occasion de développer vos compétences dans ce domaine.
    Ca se travaille ! La prise de parole devant le groupe n'est pas une nécessité, mais tout au long de votre cursus de licence vous aurez l'occasion de développer vos compétences dans ce domaine.
  3. J'ai besoin d'activités concrètes pour comprendre : Oui, tout à fait Un peu Non, pas du tout
    Attention, l'enseignement universitaire reste théorique Les enseignements sont théoriques à l'université mais ils sont parfois illustrés par des études de cas, ce qui vous permet de percevoir l'impact des sciences économiques dans la réalité. Durant votre cursus en licence, vous pourrez effectuer un stage en entreprise en France ou à l'étranger.
    En sciences économiques et gestion, vous verrez de la théorie qui s'applique à des situations concrètes Les enseignements sont théoriques à l'université mais ils sont parfois illustrés par des études de cas, ce qui vous permet de percevoir l'impact des sciences économiques dans la réalité. Durant votre cursus en licence, vous pourrez effectuer un stage en entreprise en France ou à l'étranger.
    L'enseignement en droit n'est pas que théorique Les enseignements sont théoriques à l'université mais ils sont parfois illustrés par des études de cas, ce qui vous permet de percevoir l'impact des sciences économiques dans la réalité. Durant votre cursus en licence, vous pourrez effectuer un stage en entreprise en France ou à l'étranger.
  4. J'aime rédiger : Oui, tout à fait Un peu Non, pas du tout
    Ce goût sera testé et développé en sciences économiques et gestion Le contrôle de connaissances passe par la maîtrise de la langue française écrite, ainsi la dissertation sera votre mode d'expression principale. L'approche des données quantitatives fait l'objet d'un enseignement spécifique, la rigueur mathématique sera un autre atout nécessaire.
    Vous aurez l'occasion de développer cette compétence importante en sciences économiques et gestion Le contrôle de connaissances passe par la maîtrise de la langue française écrite, ainsi la dissertation sera votre mode d'expression principale. L'approche des données quantitatives fait l'objet d'un enseignement spécifique, la rigueur mathématique sera un autre atout nécessaire.
    Attention, cette compétence est importante en sciences économiques et gestion Le contrôle de connaissances passe par la maîtrise de la langue française écrite, ainsi la dissertation sera votre mode d'expression principale. L'approche des données quantitatives fait l'objet d'un enseignement spécifique, la rigueur mathématique sera un autre atout nécessaire.
  5. Je m'intéresse aux faits de société : Oui, tout à fait Un peu Non, pas du tout
    C'est un bon point ! Les sciences économiques font parties de notre vie : les problématiques financières, crise des subprimes, CAC 40, mondialisation des échanges commerciaux habillent notre réalité, les questions d'emplois, de gestion d'entreprise sont souvent à la une de nos journaux. Faire des études en sciences économiques et gestion, c'est se donner les outils pour comprendre les grands enjeux économiques mondiaux. La lecture de la presse spécialisée parait un élément déterminant pour mesurer mon intérêt réel pour ce domaine.
    Soyez curieux, votre réussite en sera facilitée Les sciences économiques font parties de notre vie : les problématiques financières, crise des subprimes, CAC 40, mondialisation des échanges commerciaux habillent notre réalité, les questions d'emplois, de gestion d'entreprise sont souvent à la une de nos journaux. Faire des études en sciences économiques et gestion, c'est se donner les outils pour comprendre les grands enjeux économiques mondiaux. La lecture de la presse spécialisée parait un élément déterminant pour mesurer mon intérêt réel pour ce domaine.
    Attention, l'ouverture sur le monde est un élèment important pour la réussite en sciences économiques Les sciences économiques font parties de notre vie : les problématiques financières, crise des subprimes, CAC 40, mondialisation des échanges commerciaux habillent notre réalité, les questions d'emplois, de gestion d'entreprise sont souvent à la une de nos journaux. Faire des études en sciences économiques et gestion, c'est se donner les outils pour comprendre les grands enjeux économiques mondiaux. La lecture de la presse spécialisée parait un élément déterminant pour mesurer mon intérêt réel pour ce domaine.
  6. Lire, chercher à comprendre m'intéresse : Oui, tout à fait Un peu Non, pas du tout
    Cela favorisera votre réussite en sciences économiques et gestion A l'université, les recherches documentaires viennent étayer les enseignements magistraux. L'enrichissement des savoirs par des lectures conseillées par les enseignants est important.
    Développez cette compétence, elle vous sera très utile A l'université, les recherches documentaires viennent étayer les enseignements magistraux. L'enrichissement des savoirs par des lectures conseillées par les enseignants est important.
    Attention, les études en sciences économiques et gestion font appel à cette compétence A l'université, les recherches documentaires viennent étayer les enseignements magistraux. L'enrichissement des savoirs par des lectures conseillées par les enseignants est important.
    En juin 2011, l'Université a réalisé une grande enquête auprès de ses étudiants pour connaître quels sont selon eux les facteurs de réussite en 1ère année universitaire. Cette enquête porte le nom de « Paroles d'étudiants ». Tout au long de ce 2ème questionnaire, vous allez pouvoir confronter votre avis avec les résultats et témoignages tirés de cette enquête.
  1. Diriez-vous que votre série de bac aura un impact sur votre réussite en 1ère année ? Impact majeur Impact important Impact moyen Impact mineur
    L'ensemble de nos étudiants ayant répondu à l'enquête jugent l'impact de la série de leur bac comme important à 38%. Les titulaires d'un bac général ES et S, composant 86% de l'effectif total des répondants, jugent à 50% l'impact de leur bac important, voire majeur, et à 36% l'impact moyen.

    Lien : cliquez ici
  2. Les matières étudiées au lycée permettant selon vous un bon pronostic de réussite pour votre 1ère année universitaire sont : (cocher au minimum 2 matières qui vous paraissent les plus significatives)
    La philosophie Les mathématiques La physique-chimie
    Le français La SVT Les sciences médico-sociales
    L'histoire-géographie Les sciences économiques
    Les langues vivantes L'EPS
    L’ensemble de nos étudiants ayant répondu à l’enquête met en avant cinq matières :
    • Les mathématiques : 87% d'entre eux jugent que cette matière permet un bon pronostic ;
    • Les sciences économiques et sociales : 70% attribuent une bonne fonction prédictive à cet enseignement ;
    • Les langues vivantes : 37% pensent qu'elles sont un élément permettant un bon pronostic ;
    • Le français : 32% voient dans cette matière un bon pronostic de réussite ;
    • L'histoire-géographie : 25% pensent que l'histoire géographie est également une matière du lycée permettant une bonne projection.
  3. Les notes de terminale sont-elles selon vous un élément déterminant dans le résultat obtenu : Oui Non
    74% de nos étudiants ayant répondu à l'enquête pensent que les notes de terminale ne sont pas déterminantes ; pourtant, les corrélations entre les résultats au lycée et la réussite de la 1ère année est importante. Les étudiants ayant obtenu leur bac S et ES avec mention très bien, bien ou assez bien sont admis en 2ème année à 78%, alors que ceux ayant eu le même bac sans mention ne sont que 36% à être admis en 2ème année.

    Extrait de l'enquête Paroles d'étudiants : « Les notes de terminales n'ont qu'un impact moindre dans le résultat, n'importe qui peut réussir s'il se sent bien au sein de la fac et s'il a un minimum de motivation, s'il sait pourquoi il est là surtout».

    Lien : Voir les statistiques de réussite en fonction de la mention du Bac
  4. Pensez-vous que votre motivation va jouer un rôle : Très important Important Moyennement important Peu important
    50% de nos étudiants ayant répondu à l'enquête jugent que la motivation a joué un rôle très important dans leur réussite. Les réponses important et très important recueillent 93% des suffrages. Mais que mettent-ils derrière le mot motivation ?
    En voici une illustration :

    Extrait de l'enquête Paroles d'étudiants : « Ce qui est important, c'est d'avoir une réelle motivation, pas forcément un projet, qui peut évoluer entre le lycée et la fac. »
  5. Les facteurs de réussite selon vous sont :

    Les méthodes de travail Oui Non
    94% de nos étudiants ayant répondu à l'enquête jugent ce facteur déterminant dans leur réussite.

    Extrait de l'enquête Paroles d'étudiants : « La première année requiert un travail très intensif, il faut insister sur la nécessité d'assister aux cours et aux TD afin de faciliter les révisions.»
    La puissance de travail Oui Non
    61% de nos étudiants ayant répondu à l'enquête jugent ce facteur déterminant dans leur réussite.

    Extrait de l'enquête Paroles d'étudiants : « La réussite en 1ère année est certainement axée sur la capacité à tenir la distance au niveau des horaires. »
    La chance Oui Non
    34% de nos étudiants ayant répondu à l'enquête jugent ce facteur déterminant dans leur réussite.
    La mémoire Oui Non
    88% de nos étudiants ayant répondu à l'enquête jugent ce facteur déterminant dans leur réussite.

    Extrait de l'enquête Paroles d'étudiants : «La masse de travail à fournir en 1ère année n'est pas substantielle, elle consiste à acquérir des fondamentaux afin d'aborder une analyse plus profonde du domaine étudié dans les prochaines années de scolarité. »
    La capacité d'adaptation Oui Non
    87% de nos étudiants ayant répondu à l'enquête jugent ce facteur déterminant dans leur réussite.

    Extrait de l'enquête Paroles d'étudiants : « La capacité d'adaptation et la prise de recul sont importants dans la réussite en 1ère année.»
    La résistance physique Oui Non
    27% de nos étudiants ayant répondu à l'enquête jugent ce facteur déterminant dans leur réussite.
    La résistance psychologique Oui Non
    66% de nos étudiants ayant répondu à l'enquête jugent ce facteur déterminant dans leur réussite.
    L'organisation, la gestion du temps Oui Non
    88% de nos étudiants ayant répondu à l'enquête jugent ce facteur déterminant dans leur réussite.

    Extrait de l'enquête Paroles d'étudiants : « Avec une capacité de travail personnel, une bonne organisation et l'amour pour le métier que l'on veut exercer plus tard, on a plus de chance de réussir en 1ère année. »
    Le soutien de la famille/des amis Oui Non
    56% de nos étudiants ayant répondu à l'enquête jugent ce facteur déterminant dans leur réussite.
    L'anticipation, l'été précédent, par lecture et travail personnel de révision Oui Non
    20% seulement de nos étudiants ayant répondu à l'enquête jugent ce facteur déterminant dans leur réussite.
    La capacité à ne pas se décourager Oui Non
    83% de nos étudiants ayant répondu à l'enquête jugent ce facteur déterminant dans leur réussite.

    Extrait de l'enquête Paroles d'étudiants : « La faculté, c'est un peu dur, il faut être courageux et motivé dans ce qu'on entreprend, il n'y a que le travail et la rigueur qui permettent à l'étudiant d'arriver à son but ».
    La capacité à travailler sans avoir d'évaluations régulières (notes) avant les partiels du semestre 1 Oui Non
    67% de nos étudiants ayant répondu à l'enquête jugent ce facteur déterminant dans leur réussite.
  6. L'existence d'un projet professionnel clair est-il un facteur de réussite ? Oui Non
    67% de nos étudiants ayant répondu à l'enquête jugent que l'existence d'un projet clair a facilité leur réussite.

    Extrait de l'enquête Paroles d'étudiants : « Chaque cas est unique. Il est évident qu'avoir un objectif précis post-études confère une motivation non négligeable pour s'accrocher durant le cursus.»
  7. Pensez-vous que redoubler soit systématiquement une bonne idée quel que soit les résultats lors de la première année ? Oui Non
    73% de nos étudiants ayant répondu à l'enquête jugent que le redoublement n'est pas systématiquement une bonne solution.

    Extrait de l'enquête Paroles d'étudiants : « Le doublement systématique n'est pas forcément la solution : l'échec peut être dû à une erreur d'orientation ».
  1. Durant les deux premières années de licence mention économie, j'aurai un bloc d'enseignement dit majeure économie, dans lequel j'aurai des cours d'économie et des cours de gestion ? Vrai Faux Je ne sais pas
    Correct Un socle commun de connaissances en économie et en gestion est dispensé durant les quatre premiers semestres de licence. Ces contenus sont introductifs aux sciences économiques, ils permettent d'avoir les bases pour une poursuite d'études en licence mention économie, mais aussi en licence mention gestion.

    Lien : cliquez ici
    Incorrect Un socle commun de connaissances en économie et en gestion est dispensé durant les quatre premiers semestres de licence. Ces contenus sont introductifs aux sciences économiques, ils permettent d'avoir les bases pour une poursuite d'études en licence mention économie, mais aussi en licence mention gestion.

    Lien : cliquez ici
    Attention, il est temps de se renseigner Un socle commun de connaissances en économie et en gestion est dispensé durant les quatre premiers semestres de licence. Ces contenus sont introductifs aux sciences économiques, ils permettent d'avoir les bases pour une poursuite d'études en licence mention économie, mais aussi en licence mention gestion.

    Lien : cliquez ici
  2. Durant les deux premières années de licence mention économie, je pourrai choisir soit une mineure en économie, soit en droit, soit en sciences sociales ? Vrai Faux Je ne sais pas
    Correct La composition des quatre semestres permet en effet d'élargir son champ de connaissances dans des domaines tel que le droit, ou les sciences sociales (sociologie, science politique et histoire), ou de compléter la majeure économie par une mineure économie qui approfondit ce domaine. L'intérêt est double, on peut ainsi diversifier ses connaissances et enrichir son parcours, cela peut aussi permettre une réorientation de son parcours vers le domaine de la mineure choisie.

    Lien : cliquez ici
    lien vers la LIFE : organisation du pole tertiaire : cliquez ici
    Incorrect La composition des quatre semestres permet en effet d'élargir son champ de connaissances dans des domaines tel que le droit, ou les sciences sociales (sociologie, science politique et histoire), ou de compléter la majeure économie par une mineure économie qui approfondit ce domaine. L'intérêt est double, on peut ainsi diversifier ses connaissances et enrichir son parcours, cela peut aussi permettre une réorientation de son parcours vers le domaine de la mineure choisie.

    Lien : cliquez ici
    lien vers la LIFE : organisation du pole tertiaire : cliquez ici
    Attention, il est temps de se renseigner La composition des quatre semestres permet en effet d'élargir son champ de connaissances dans des domaines tel que le droit, ou les sciences sociales (sociologie, science politique et histoire), ou de compléter la majeure économie par une mineure économie qui approfondit ce domaine. L'intérêt est double, on peut ainsi diversifier ses connaissances et enrichir son parcours, cela peut aussi permettre une réorientation de son parcours vers le domaine de la mineure choisie.

    Lien : cliquez ici
    lien vers la LIFE : organisation du pole tertiaire : cliquez ici
  3. En licence d'Economie, les langues vivantes sont une donnée importante de réussite : Vrai Faux Je ne sais pas
    Correct L'anglais est obligatoire, et une seconde langue est conseillée. En deuxième année des cours optionnels d'économie sont dispensés en anglais. Bien que les langues vivantes ne composent pas un volume important de l'horaire, l'ouverture à l'international est une nécessité dans les métiers de l'économie. Dans cette optique, une licence Economie parcours Langues vivantes a ouvert.
    Incorrect L'anglais est obligatoire, et une seconde langue est conseillée. En deuxième année des cours optionnels d'économie sont dispensés en anglais. Bien que les langues vivantes ne composent pas un volume important de l'horaire, l'ouverture à l'international est une nécessité dans les métiers de l'économie. Dans cette optique, une licence Economie parcours Langues vivantes a ouvert.
    Attention, il est temps de se renseigner L'anglais est obligatoire, et une seconde langue est conseillée. En deuxième année des cours optionnels d'économie sont dispensés en anglais. Bien que les langues vivantes ne composent pas un volume important de l'horaire, l'ouverture à l'international est une nécessité dans les métiers de l'économie. Dans cette optique, une licence Economie parcours Langues vivantes a ouvert.
  4. Le volume horaire global de la L1 et de la L2 est d'une trentaine d'heures par semaine : Vrai Faux Je ne sais pas
    Correct Les deux premières années sont généralistes elles permettent de se familiariser avec l'ensemble des connaissances requises pour exercer des métiers en économie-gestion. De ce fait, le nombre de cours est assez conséquent et riche. A partir de la L3 (ou 3ème année de la licence), la licence mention économie offre un parcours Analyse et politique économique et un parcours Economie du développement international.

    Incorrect Les deux premières années sont généralistes elles permettent de se familiariser avec l'ensemble des connaissances requises pour exercer des métiers en économie-gestion. De ce fait, le nombre de cours est assez conséquent et riche. A partir de la L3 (ou 3ème année de la licence), la licence mention économie offre un parcours Analyse et politique économique et un parcours Economie du développement international.

    Attention, il est temps de se renseigner Les deux premières années sont généralistes elles permettent de se familiariser avec l'ensemble des connaissances requises pour exercer des métiers en économie-gestion. De ce fait, le nombre de cours est assez conséquent et riche. A partir de la L3 (ou 3ème année de la licence), la licence mention économie offre un parcours Analyse et politique économique et un parcours Economie du développement international.

  5. Les cours en licence DEG mention Economie se déroulent tous en amphi : Vrai Faux Je ne sais pas
    Incorrect Une partie des cours ont effectivement lieu en amphi, mais ils n'excèdent alors pas le nombre de 150 étudiants. Par ailleurs des enseignements en TD (travaux dirigés) permettent de travailler en petit groupe de 25 à 30 étudiants.

    Correct Une partie des cours ont effectivement lieu en amphi, mais ils n'excèdent alors pas le nombre de 150 étudiants. Par ailleurs des enseignements en TD (travaux dirigés) permettent de travailler en petit groupe de 25 à 30 étudiants.

    Attention, il est temps de se renseigner Une partie des cours ont effectivement lieu en amphi, mais ils n'excèdent alors pas le nombre de 150 étudiants. Par ailleurs des enseignements en TD (travaux dirigés) permettent de travailler en petit groupe de 25 à 30 étudiants.

  6. Je suis titulaire d'un Bac littéraire, je peux m'inscrire en licence d'Economie : Vrai Faux Je ne sais pas
    Correct Un bac littéraire avec un enseignement de spécialité Maths et un intérêt marqué pour les faits économiques permet de s'inscrire en licence économie. Attention : le contenu de la licence, bien que peu basé sur les mathématiques pures, possède des cours de méthodes quantitatives où la manipulation des chiffres reste une dominante.

    Lien : cliquez ici
    Incorrect Un bac littéraire avec un enseignement de spécialité Maths et un intérêt marqué pour les faits économiques permet de s'inscrire en licence économie. Attention : le contenu de la licence, bien que peu basé sur les mathématiques pures, possède des cours de méthodes quantitatives où la manipulation des chiffres reste une dominante.

    Lien : cliquez ici
    Attention, il est temps de se renseigner Un bac littéraire avec un enseignement de spécialité Maths et un intérêt marqué pour les faits économiques permet de s'inscrire en licence économie. Attention : le contenu de la licence, bien que peu basé sur les mathématiques pures, possède des cours de méthodes quantitatives où la manipulation des chiffres reste une dominante.

    Lien : cliquez ici
  7. La licence d'Economie n'est pas professionnalisante : Vrai Faux Je ne sais pas
    Correct, les deux possibilités étaient envisageables La vocation d'une licence n'est pas l'insertion professionnelle directe, mais la licence d'économie fait une part importante aux expériences en entreprise, ceci, en rendant obligatoire les stages dans l'ensemble des cursus.

    Lien : Ecole d'Economie
    Correct, les deux possibilités étaient envisageables La vocation d'une licence n'est pas l'insertion professionnelle directe, mais la licence d'économie fait une part importante aux expériences en entreprise, ceci, en rendant obligatoire les stages dans l'ensemble des cursus.

    Lien : Ecole d'Economie
    Attention, il est temps de se renseigner La vocation d'une licence n'est pas l'insertion professionnelle directe, mais la licence d'économie fait une part importante aux expériences en entreprise, ceci, en rendant obligatoire les stages dans l'ensemble des cursus.

    Lien : Ecole d'Economie
  8. Il existe une formation d'économie et de gestion à l'Université Clermont Auvergne dispensée en langues étrangères : Vrai Faux Je ne sais pas
    Correct Pour les mentions Economie et Gestion de la licence DEG, il existe un parcours Langues Vivantes.

    Incorrect Pour les mentions Economie et Gestion de la licence DEG, il existe un parcours Langues Vivantes.

    Attention, il est temps de se renseigner Pour les mentions Economie et Gestion de la licence DEG, il existe un parcours Langues Vivantes.

  9. Des formations professionnalisantes en 2 ou 3 ans sont proposées à l'école d'économie : Vrai Faux Je ne sais pas
    Incorrect Il n'existe pas de licences professionnelles proposées au sein de l'école d'économie, mais de nombreuses licences professionnelles proposées par l'Ecole Universitaire de Management de Clermont-Ferrand et par l'IUT sont accessibles à des titulaires d'une L2 mention économie validée.

    Lien : cliquez ici
    Incorrect Il n'existe pas de licences professionnelles proposées au sein de l'école d'économie, mais de nombreuses licences professionnelles proposées par l'Ecole Universitaire de Management de Clermont-Ferrand et par l'IUT sont accessibles à des titulaires d'une L2 mention économie validée.

    Lien : cliquez ici
    Attention, il est temps de se renseigner Il n'existe pas de licences professionnelles proposées au sein de l'école d'économie, mais de nombreuses licences professionnelles proposées par l'Ecole Universitaire de Management de Clermont-Ferrand et par l'IUT sont accessibles à des titulaires d'une L2 mention économie validée.

    Lien : cliquez ici
  10. Être bon en maths est une nécessité absolue Vrai Faux Je ne sais pas
    Correct, les deux possibilités étaient envisageables Les méthodes quantitatives sont une matière qui rapporte 5 ECTS sur le total des 30 ECTS d'un semestre. Pour autant, ne pas être repoussé par les statistiques et les probabilités est important, car il s'agit d'outils d'analyse utilisés dans de nombreux aspects de l'économie.

    Correct, les deux possibilités étaient envisageables Les méthodes quantitatives sont une matière qui rapporte 5 ECTS sur le total des 30 ECTS d'un semestre. Pour autant, ne pas être repoussé par les statistiques et les probabilités est important, car il s'agit d'outils d'analyse utilisés dans de nombreux aspects de l'économie.

    Attention, il est temps de se renseigner Les méthodes quantitatives sont une matière qui rapporte 5 ECTS sur le total des 30 ECTS d'un semestre. Pour autant, ne pas être repoussé par les statistiques et les probabilités est important, car il s'agit d'outils d'analyse utilisés dans de nombreux aspects de l'économie.

  11. Titulaire d'un Bac STMG option gestion et finance ne permet pas de s'inscrire en licence DEG mention Economie Vrai Faux Je ne sais pas
    Incorrect Un bac STMG autorise une inscription en Licence d'économie, pour autant il parait plus judicieux de se positionner sur une mention gestion, dans tous les cas, le niveau général de 1ère et de terminale doit être suffisant. Les mathématiques ne sont pas le seul élément à prendre en compte, l'aspect rédactionnel et le niveau en langue(s) vivante(s) sont deux points également importants.

    Lien : Cliquez ici
    Correct Un bac STMG autorise une inscription en Licence d'économie, pour autant il parait plus judicieux de se positionner sur une mention gestion, dans tous les cas, le niveau général de 1ère et de terminale doit être suffisant. Les mathématiques ne sont pas le seul élément à prendre en compte, l'aspect rédactionnel et le niveau en langue(s) vivante(s) sont deux points également importants.

    Lien : Cliquez ici
    Attention, il est temps de se renseigner Un bac STMG autorise une inscription en Licence d'économie, pour autant il parait plus judicieux de se positionner sur une mention gestion, dans tous les cas, le niveau général de 1ère et de terminale doit être suffisant. Les mathématiques ne sont pas le seul élément à prendre en compte, l'aspect rédactionnel et le niveau en langue(s) vivante(s) sont deux points également importants.

    Lien : Cliquez ici
  12. Après une licence DEG mention économie, je peux poursuivre en Master Economique du développement Vrai Faux Je ne sais pas
    Correct Le master d'économie mention Economique du développement propose plusieurs parcours en 2ème année, à l'Ecole d'Economie de l'Université Clermont Auvergne (Analyse économique et développement, Développement durable, Economie de la santé, ...)

    Correct Le master d'économie mention Economique du développement propose plusieurs parcours en 2ème année, à l'Ecole d'Economie de l'Université Clermont Auvergne (Analyse économique et développement, Développement durable, Economie de la santé, ...)

    Correct Le master d'économie mention Economique du développement propose plusieurs parcours en 2ème année, à l'Ecole d'Economie de l'Université Clermont Auvergne (Analyse économique et développement, Développement durable, Economie de la santé, ...)

  1. Travailler dans l'humanitaire avec une formation en sciences économiques est possible : Vrai Faux Je ne sais pas
    Correct Les ONG (organisations non gouvernementales), mais aussi les états ont recours à des professionnels formés en économie et en gestion. Dans le cadre de la levée de fonds, mais également sur le terrain pour la mise en ouvre d'actions sur les territoires, les « chargés de mission » sont un rouage essentiel au côté des opérationnels que sont les logisticiens, les personnels de santé, éducatifs ou techniques. Le développement du commerce équitable, des échanges commerciaux entre pays n'ayant pas la même culture nécessitent l'intervention d'économistes et de gestionnaires aguerris à ces questions.

    Lien : Cliquez ici
    Incorrect Les ONG (organisations non gouvernementales), mais aussi les états ont recours à des professionnels formés en économie et en gestion. Dans le cadre de la levée de fonds, mais également sur le terrain pour la mise en ouvre d'actions sur les territoires, les « chargés de mission » sont un rouage essentiel au côté des opérationnels que sont les logisticiens, les personnels de santé, éducatifs ou techniques. Le développement du commerce équitable, des échanges commerciaux entre pays n'ayant pas la même culture nécessitent l'intervention d'économistes et de gestionnaires aguerris à ces questions.

    Lien : Cliquez ici
    Attention, il est temps de se renseigner Les ONG (organisations non gouvernementales), mais aussi les états ont recours à des professionnels formés en économie et en gestion. Dans le cadre de la levée de fonds, mais également sur le terrain pour la mise en ouvre d'actions sur les territoires, les « chargés de mission » sont un rouage essentiel au côté des opérationnels que sont les logisticiens, les personnels de santé, éducatifs ou techniques. Le développement du commerce équitable, des échanges commerciaux entre pays n'ayant pas la même culture nécessitent l'intervention d'économistes et de gestionnaires aguerris à ces questions.

    Lien : Cliquez ici
  2. Un développeur économique met en ouvre une politique pour dynamiser un territoire Vrai Faux Je ne sais pas
    Correct, les deux possibilités étaient envisageables Son rôle consiste à analyser la réalité économique d'un territoire, à le dynamiser et à accompagner l'installation d'entreprises. Au-delà de ses compétences en économie, il doit définir une stratégie et accompagner sa mise en ouvre, son sens relationnel, voire commercial, est un atout pour convaincre des entrepreneurs de s'installer dans une commune. Par ailleurs, il conseille la collectivité locale sur les actions à initier, les facilités à l'installation, les équipements favorisant l'implantation de nouvelles sociétés sur le site.

    Lien : Cliquez ici
    Correct, les deux possibilités étaient envisageables Son rôle consiste à analyser la réalité économique d'un territoire, à le dynamiser et à accompagner l'installation d'entreprises. Au-delà de ses compétences en économie, il doit définir une stratégie et accompagner sa mise en ouvre, son sens relationnel, voire commercial, est un atout pour convaincre des entrepreneurs de s'installer dans une commune. Par ailleurs, il conseille la collectivité locale sur les actions à initier, les facilités à l'installation, les équipements favorisant l'implantation de nouvelles sociétés sur le site.

    Lien : Cliquez ici
    Attention, il est temps de se renseigner Son rôle consiste à analyser la réalité économique d'un territoire, à le dynamiser et à accompagner l'installation d'entreprises. Au-delà de ses compétences en économie, il doit définir une stratégie et accompagner sa mise en ouvre, son sens relationnel, voire commercial, est un atout pour convaincre des entrepreneurs de s'installer dans une commune. Par ailleurs, il conseille la collectivité locale sur les actions à initier, les facilités à l'installation, les équipements favorisant l'implantation de nouvelles sociétés sur le site.

    Lien : Cliquez ici
  3. Un diplôme de master en économie peut me permettre d'intégrer le ministère des affaires étrangères : Vrai Faux Je ne sais pas
    Correct Je peux passer un concours pour devenir conseiller des affaires étrangères, appartenant à la catégorie A de la Fonction Publique de l'Etat, le Cadre d'Orient est affecté dans un poste soit dans l'administration centrale, soit dans une ambassade ou un consulat.

    Recruté en tant que spécialiste d'une zone géographique donnée, son premier poste, après admission au concours, est en général basé à Paris, pour 2 ou 3 ans. Il est chargé de tâches de conception et de responsabilité de différentes natures : politiques, administratives, économiques, juridiques ou culturelles. .
    Incorrect Je peux passer un concours pour devenir conseiller des affaires étrangères, appartenant à la catégorie A de la Fonction Publique de l'Etat, le Cadre d'Orient est affecté dans un poste soit dans l'administration centrale, soit dans une ambassade ou un consulat.

    Recruté en tant que spécialiste d'une zone géographique donnée, son premier poste, après admission au concours, est en général basé à Paris, pour 2 ou 3 ans. Il est chargé de tâches de conception et de responsabilité de différentes natures : politiques, administratives, économiques, juridiques ou culturelles. .
    Attention, il est temps de se renseigner Je peux passer un concours pour devenir conseiller des affaires étrangères, appartenant à la catégorie A de la Fonction Publique de l'Etat, le Cadre d'Orient est affecté dans un poste soit dans l'administration centrale, soit dans une ambassade ou un consulat.

    Recruté en tant que spécialiste d'une zone géographique donnée, son premier poste, après admission au concours, est en général basé à Paris, pour 2 ou 3 ans. Il est chargé de tâches de conception et de responsabilité de différentes natures : politiques, administratives, économiques, juridiques ou culturelles. .
  4. Accompagner le développement de pays émergents est un débouché possible pour un économiste formé aux questions de politique, d'économie, de gestion à l'international : Vrai Faux Je ne sais pas
    Correct Les pays émergents sont en recherche de spécialistes pouvant accompagner leur développement économique national et international. Les diplômés en économie du développement peuvent aussi travailler dans des organismes tels que le Ministère des Affaires Etrangères, les Agences de Développement, les sociétés d'études à vocation internationale ou régionale, les grandes banques et entreprises à vocation internationale, ou bien être candidats, de préférence après l'obtention du doctorat, à des emplois de jeunes professionnels de la Banque Mondiale, du Fonds Monétaire International ou d'autres institutions internationales... Des spécialisations dans les domaines de la santé, du développement durable, de la maitrise d'ouvrage sont possibles en 2ème année de master.

    A Clermont-Ferrand, un centre de recherche de renommée internationale pilote les formations dans ce domaine, et encadre de nombreux travaux de recherche : Le CERDI ou Centre d'Etudes et de Recherches sur le Développement International

    Lien vers le site du CERDI : Cliquez ici
    Incorrect Les pays émergents sont en recherche de spécialistes pouvant accompagner leur développement économique national et international. Les diplômés en économie du développement peuvent aussi travailler dans des organismes tels que le Ministère des Affaires Etrangères, les Agences de Développement, les sociétés d'études à vocation internationale ou régionale, les grandes banques et entreprises à vocation internationale, ou bien être candidats, de préférence après l'obtention du doctorat, à des emplois de jeunes professionnels de la Banque Mondiale, du Fonds Monétaire International ou d'autres institutions internationales... Des spécialisations dans les domaines de la santé, du développement durable, de la maitrise d'ouvrage sont possibles en 2ème année de master.

    A Clermont-Ferrand, un centre de recherche de renommée internationale pilote les formations dans ce domaine, et encadre de nombreux travaux de recherche : Le CERDI ou Centre d'Etudes et de Recherches sur le Développement International

    Lien vers le site du CERDI : Cliquez ici
    Attention, il est temps de se renseigner Les pays émergents sont en recherche de spécialistes pouvant accompagner leur développement économique national et international. Les diplômés en économie du développement peuvent aussi travailler dans des organismes tels que le Ministère des Affaires Etrangères, les Agences de Développement, les sociétés d'études à vocation internationale ou régionale, les grandes banques et entreprises à vocation internationale, ou bien être candidats, de préférence après l'obtention du doctorat, à des emplois de jeunes professionnels de la Banque Mondiale, du Fonds Monétaire International ou d'autres institutions internationales... Des spécialisations dans les domaines de la santé, du développement durable, de la maitrise d'ouvrage sont possibles en 2ème année de master.

    A Clermont-Ferrand, un centre de recherche de renommée internationale pilote les formations dans ce domaine, et encadre de nombreux travaux de recherche : Le CERDI ou Centre d'Etudes et de Recherches sur le Développement International

    Lien vers le site du CERDI : Cliquez ici
  5. Les études de Sciences Economiques préparent également au professorat dans le primaire, le secondaire ou le supérieur : Vrai Faux Je ne sais pas
    Correct Généraliste, le professeur des écoles peut enseigner en maternelle ou en primaire. Il doit avoir réussi le CRPE (concours de recrutement des professeurs des écoles). Pour enseigner dans les collèges et lycées généraux, il faut viser le CAPES (certificat d'aptitude au professorat de l'enseignement du second degré) ou la prestigieuse agrégation. Enfin, les CAPET (certificat d'aptitude au professorat de l'enseignement technique) et CAPLP (certificat d'aptitude au professorat de lycée professionnel), destinent à l'enseignement dans les filières technologiques (bacs technologiques, BTS - brevets de technicien supérieur) ou professionnelles (CAP - certificats d'aptitude professionnelle, bacs professionnels). Ces concours étant nationaux, les jeunes professeurs ne choisissent pas leur première affectation ! Dans le privé, au contraire, il faut, après des concours similaires, les CAFEP (certificats d'aptitude aux fonctions d'enseignement dans l'enseignement privé), se porter directement candidat auprès des établissements.

    Lien : Cliquez ici

    Pour le professorat des écoles (en maternelle et élémentaire), il faut être titulaire d'un master métier de l'enseignement spécialité 1er degré, qui est accessible avec une licence généraliste. L'entrée en M1, ou 1ère année de master, est souvent sélective, un dossier prenant en compte les expériences, le cursus de l'étudiant doit être constitué, les matières académiques enseignées à l'école primaire sont privilégiées (tests français, maths et culture générale). La validation du M2, ou seconde année de master, et la réussite aux épreuves du concours conduisent l'année suivante à enseigner à temps plein sous le statut de stagiaire.

    Lien vers la fiche métier professeur des écoles : Cliquez ici


    Le professorat dans le secondaire (collège et lycée) : Les sciences économiques ne sont pas enseignées en collège, pour être enseignant en lycée il existe plusieurs concours.
    - Le CAPES se préparant dans le cadre d'un Master des métiers de l'enseignement spécialité enseignement disciplinaire dans le 2ème degré.
    Lien vers la fiche métier : cliquez ici

    - Le CAPLP et le CAPET sont deux concours pour l'enseignement dans les voies professionnelle et technologique, le master 2 est requis pour s'y présenter.
    Lien vers la fiche métier : cliquez ici

    Le professorat dans le supérieur : Dès l'obtention du doctorat, l'étudiant doit d'abord être qualifié aux fonctions de maître de conférences par une section du Conseil national des universités (C.N.U.). Puis, une fois la qualification obtenue, il peut se présenter aux concours de recrutement ouverts par emploi dans chaque établissement public d'enseignement supérieur et de recherche.
    Lien 1 vers la fiche métier : cliquez ici
    Lien 2 vers la fiche métier : cliquez ici
    Incorrect Généraliste, le professeur des écoles peut enseigner en maternelle ou en primaire. Il doit avoir réussi le CRPE (concours de recrutement des professeurs des écoles). Pour enseigner dans les collèges et lycées généraux, il faut viser le CAPES (certificat d'aptitude au professorat de l'enseignement du second degré) ou la prestigieuse agrégation. Enfin, les CAPET (certificat d'aptitude au professorat de l'enseignement technique) et CAPLP (certificat d'aptitude au professorat de lycée professionnel), destinent à l'enseignement dans les filières technologiques (bacs technologiques, BTS - brevets de technicien supérieur) ou professionnelles (CAP - certificats d'aptitude professionnelle, bacs professionnels). Ces concours étant nationaux, les jeunes professeurs ne choisissent pas leur première affectation ! Dans le privé, au contraire, il faut, après des concours similaires, les CAFEP (certificats d'aptitude aux fonctions d'enseignement dans l'enseignement privé), se porter directement candidat auprès des établissements.

    Lien : Cliquez ici

    Pour le professorat des écoles (en maternelle et élémentaire), il faut être titulaire d'un master métier de l'enseignement spécialité 1er degré, qui est accessible avec une licence généraliste. L'entrée en M1, ou 1ère année de master, est souvent sélective, un dossier prenant en compte les expériences, le cursus de l'étudiant doit être constitué, les matières académiques enseignées à l'école primaire sont privilégiées (tests français, maths et culture générale). La validation du M2, ou seconde année de master, et la réussite aux épreuves du concours conduisent l'année suivante à enseigner à temps plein sous le statut de stagiaire.

    Lien vers la fiche métier professeur des écoles : Cliquez ici


    Le professorat dans le secondaire (collège et lycée) : Les sciences économiques ne sont pas enseignées en collège, pour être enseignant en lycée il existe plusieurs concours.
    - Le CAPES se préparant dans le cadre d'un Master des métiers de l'enseignement spécialité enseignement disciplinaire dans le 2ème degré.
    Lien vers la fiche métier : cliquez ici

    - Le CAPLP et le CAPET sont deux concours pour l'enseignement dans les voies professionnelle et technologique, le master 2 est requis pour s'y présenter.
    Lien vers la fiche métier : cliquez ici

    Le professorat dans le supérieur : Dès l'obtention du doctorat, l'étudiant doit d'abord être qualifié aux fonctions de maître de conférences par une section du Conseil national des universités (C.N.U.). Puis, une fois la qualification obtenue, il peut se présenter aux concours de recrutement ouverts par emploi dans chaque établissement public d'enseignement supérieur et de recherche.
    Lien 1 vers la fiche métier : cliquez ici
    Lien 2 vers la fiche métier : cliquez ici
    Attention, il est temps de se renseigner Généraliste, le professeur des écoles peut enseigner en maternelle ou en primaire. Il doit avoir réussi le CRPE (concours de recrutement des professeurs des écoles). Pour enseigner dans les collèges et lycées généraux, il faut viser le CAPES (certificat d'aptitude au professorat de l'enseignement du second degré) ou la prestigieuse agrégation. Enfin, les CAPET (certificat d'aptitude au professorat de l'enseignement technique) et CAPLP (certificat d'aptitude au professorat de lycée professionnel), destinent à l'enseignement dans les filières technologiques (bacs technologiques, BTS - brevets de technicien supérieur) ou professionnelles (CAP - certificats d'aptitude professionnelle, bacs professionnels). Ces concours étant nationaux, les jeunes professeurs ne choisissent pas leur première affectation ! Dans le privé, au contraire, il faut, après des concours similaires, les CAFEP (certificats d'aptitude aux fonctions d'enseignement dans l'enseignement privé), se porter directement candidat auprès des établissements.

    Lien : Cliquez ici

    Pour le professorat des écoles (en maternelle et élémentaire), il faut être titulaire d'un master métier de l'enseignement spécialité 1er degré, qui est accessible avec une licence généraliste. L'entrée en M1, ou 1ère année de master, est souvent sélective, un dossier prenant en compte les expériences, le cursus de l'étudiant doit être constitué, les matières académiques enseignées à l'école primaire sont privilégiées (tests français, maths et culture générale). La validation du M2, ou seconde année de master, et la réussite aux épreuves du concours conduisent l'année suivante à enseigner à temps plein sous le statut de stagiaire.

    Lien vers la fiche métier professeur des écoles : Cliquez ici


    Le professorat dans le secondaire (collège et lycée) : Les sciences économiques ne sont pas enseignées en collège, pour être enseignant en lycée il existe plusieurs concours.
    - Le CAPES se préparant dans le cadre d'un Master des métiers de l'enseignement spécialité enseignement disciplinaire dans le 2ème degré.
    Lien vers la fiche métier : cliquez ici

    - Le CAPLP et le CAPET sont deux concours pour l'enseignement dans les voies professionnelle et technologique, le master 2 est requis pour s'y présenter.
    Lien vers la fiche métier : cliquez ici

    Le professorat dans le supérieur : Dès l'obtention du doctorat, l'étudiant doit d'abord être qualifié aux fonctions de maître de conférences par une section du Conseil national des universités (C.N.U.). Puis, une fois la qualification obtenue, il peut se présenter aux concours de recrutement ouverts par emploi dans chaque établissement public d'enseignement supérieur et de recherche.
    Lien 1 vers la fiche métier : cliquez ici
    Lien 2 vers la fiche métier : cliquez ici

Vos résultats aux questionnaires n°3 et 4

    Score supérieur à 60 % de réussite sur les deux derniers questionnaires : « Votre score aux questionnaires sur les études et les métiers dans les secteurs de l'économie et de la gestion affiche une proportion de réponses correctes, significative.
    Vos connaissances semblent pouvoir vous permettre de construire de façon réaliste votre projet de formation. Au-delà de ces connaissances, vous devez poursuivre votre réflexion et croiser vos attentes en termes de modalités de formation, d'habitudes scolaires et de projets professionnels. Pensez aux journées portes ouvertes, vous y rencontrerez des enseignants et étudiants qui pourront compléter vos recherches documentaires et enrichir votre réflexion. »

    Score compris entre 45% et 59% de réussite sur les deux derniers questionnaires : « Votre score aux questionnaires sur les études et les métiers dans les secteurs de l'économie et de la gestion affiche une proportion de réponses correctes qui laissent penser que vous devez encore approfondir vos recherches pour parfaire votre connaissance de la discipline et des débouchés qu'elle offre. Ces connaissances ne sont pas le seul élément de votre réussite future mais elles y concourent largement.
    Afin de construire de manière réaliste votre projet de formation, nous vous conseillons de poursuivre la démarche engagée aujourd'hui, en sollicitant vos enseignants du lycée, en allant au CIO, en effectuant des recherches documentaires et en vous rendant dans les lieux de formation lors des journées portes ouvertes. Vous pourrez ainsi mesurer si vos représentations et attentes correspondent à la réalité. »

    Score inférieur à 45% de réussite sur les deux derniers questionnaires : « Votre score aux questionnaires sur les études et les métiers dans le secteur de l'économie et de la gestion affiche une proportion de réponses incorrectes élevée. Bien que seules les connaissances de cet ordre ne garantissent pas votre réussite à l'université, vous ne pouvez pas faire l'économie d'une réflexion sur vous-même, les études que vous visez et les perspectives d'insertion qu'elles offrent. Il est temps de vous renseigner sérieusement pour être en mesure de construire de manière réaliste votre projet de formation. Sollicitez les enseignants du lycée, ils peuvent vous aider à analyser vos habitudes de travail. Allez au CIO, avec un professionnel de l'orientation vous envisagerez l'avenir sous l'angle des études, des métiers en vous questionnant sur vos envies, vos besoins et vos capacités. Rencontrez des étudiants et des enseignants du supérieur lors des forums et journées portes ouvertes. »