Testez vos connaissances sur la licence Sciences pour la santé et sur les métiers de la Biologie

S'engager dans des études suppose de se poser certaines questions ! Au travers de quatre questionnaires, vous aurez la possibilité d'élargir votre réflexion et de mesurer l'état de vos connaissances sur les études et les métiers de la Biologie.
Ces quatre questionnaires ne recouvrent pas toutes les réalités auxquelles il vous faut réfléchir avant de vous engager dans des études supérieures.
Pour poursuivre, n'hésitez pas à discuter avec vos professeurs et le conseiller d'orientation-psychologue, utilisez les salons et portes ouvertes, échangez avec vos camarades et votre famille.
Temps de passation moyen : 15 minutes

Voir mes résultats

  1. Je suis autonome dans mon travail : Oui, tout à fait Un peu Non, pas du tout
    C'est un bon atout pour votre réussite Les études universitaires requièrent une certaine capacité à gérer son travail personnel. En L1 Sciences pour la santé, les cours sont organisés en petits groupes d'une quarantaine d'étudiants, ce qui permet d'avoir un accompagnement pédagogique.
    Développez cette capacité, cela sera un atout pour votre réussite Les études universitaires requièrent une certaine capacité à gérer son travail personnel. En L1 Sciences pour la santé, les cours sont organisés en petits groupes d'une quarantaine d'étudiants, ce qui permet d'avoir un accompagnement pédagogique.
    Faites attention, cette capacité est un facteur important de réussite Les études universitaires requièrent une certaine capacité à gérer son travail personnel. En L1 Sciences pour la santé, les cours sont organisés en petits groupes d'une quarantaine d'étudiants, ce qui permet d'avoir un accompagnement pédagogique.
  2. J'ai besoin d'activités concrètes pour comprendre : Oui, tout à fait Un peu Non, pas du tout
    Attention, l'enseignement universitaire reste théorique Les enseignements sont théoriques à l'université mais ils sont illustrés par des travaux pratiques et études de cas concrets, ce qui vous permet d'en percevoir l'impact dans le réel.
    En sciences pour la santé, vous verrez de la théorie qui s'applique à des situations concrètes Les enseignements sont théoriques à l'université mais ils sont illustrés par des travaux pratiques et études de cas concrets, ce qui vous permet d'en percevoir l'impact dans le réel.
    L'enseignement en Sciences pour la santé n'est pas que théorique Les enseignements sont théoriques à l'université mais ils sont illustrés par des travaux pratiques et études de cas concrets, ce qui vous permet d'en percevoir l'impact dans le réel.
  3. J'aime rédiger : Oui, tout à fait Un peu Non, pas du tout
    Ce goût sera testé et développé en Sciences pour la santé Le contrôle de connaissances passe par la maîtrise de la langue française écrite, en sciences comme dans tous les domaines. Votre capacité à organiser votre travail par écrit est un gage de réussite au sein de la mention Sciences pour la santé. Vous serez accompagné(e) méthodologiquement sur cet aspect rédactionnel durant le cycle licence.
    Vous aurez l'occasion de développer cette compétence importante en Sciences pour la santé Le contrôle de connaissances passe par la maîtrise de la langue française écrite, en sciences comme dans tous les domaines. Votre capacité à organiser votre travail par écrit est un gage de réussite au sein de la mention Sciences pour la santé. Vous serez accompagné(e) méthodologiquement sur cet aspect rédactionnel durant le cycle licence.
    Attention, cette compétence est importante Le contrôle de connaissances passe par la maîtrise de la langue française écrite, en sciences comme dans tous les domaines. Votre capacité à organiser votre travail par écrit est un gage de réussite au sein de la mention Sciences pour la santé. Vous serez accompagné(e) méthodologiquement sur cet aspect rédactionnel durant le cycle licence.
  4. Je m'intéresse aux découvertes scientifiques, plus spécifiquement dans le champ disciplinaire de la biologie et de la santé : Oui, tout à fait Un peu Non, pas du tout
    C'est un bon point ! Votre curiosité intellectuelle est un élément important qui facilitera votre adaptation au cursus choisi. Votre capacité à vous interroger « spontanément » sur des faits scientifiques nourrira votre intérêt pour les cours dispensés et inversement.
    Soyez curieux, votre réussite en sera facilitée Votre curiosité intellectuelle est un élément important qui facilitera votre adaptation au cursus choisi. Votre capacité à vous interroger « spontanément » sur des faits scientifiques nourrira votre intérêt pour les cours dispensés et inversement.
    Attention, la curiosité intellectuelle est un élèment important pour la réussite en biologie Votre curiosité intellectuelle est un élément important qui facilitera votre adaptation au cursus choisi. Votre capacité à vous interroger « spontanément » sur des faits scientifiques nourrira votre intérêt pour les cours dispensés et inversement.
  5. Lire, chercher à comprendre m'intéresse : Oui, tout à fait Un peu Non, pas du tout
    C'est un bon point ! A l'université, les recherches documentaires viennent étayer les enseignements magistraux. L'enrichissement des savoirs par des lectures conseillées par les enseignants est important.
    Soyez curieux, votre réussite en sera facilitée A l'université, les recherches documentaires viennent étayer les enseignements magistraux. L'enrichissement des savoirs par des lectures conseillées par les enseignants est important.
    Attention, la curiosité intellectuelle est un élèment important pour la réussite en Sciences pour la santé A l'université, les recherches documentaires viennent étayer les enseignements magistraux. L'enrichissement des savoirs par des lectures conseillées par les enseignants est important.
    En juin 2011, l'université a réalisé une grande enquête auprès de ses étudiants pour connaître quels sont selon eux les facteurs de réussite en 1ère année universitaire. Cette enquête porte le nom de « Paroles d'étudiants ». Tout au long de ce 2ème questionnaire, vous allez pouvoir confronter votre avis avec les résultats et témoignages tirés de cette enquête.
  1. Diriez-vous que votre série de bac aura un impact sur votre réussite en 1ère année ? Impact majeur Impact important Impact moyen Impact mineur
    L'ensemble de nos étudiants ayant répondu à l'enquête, titulaires à 90% d'un bac scientifique, jugent l'impact de la série de leur bac comme important, voire majeur, à 67%.

    Lien : cliquez ici
  2. Les matières étudiées au lycée permettant selon vous un bon pronostic sont : (cocher les matières qui vous paraissent les plus significatives)
    La philosophie Les mathématiques La physique-chimie
    Le français La SVT Les sciences médico-sociales
    L'histoire-géographie Les sciences économiques
    Les langues vivantes L'EPS
    l'ensemble de nos étudiants ayant répondu à l'enquête, titulaires à 90% d'un bac S, met en avant trois matières :
    • La physique-chimie : 76% d'entre eux jugent que la physique-chimie permet un bon pronostic ;
    • La SVT : 76% pensent que la SVT est également une matière du lycée permettant une bonne projection ;
    • Les mathématiques : 57% attribuent une bonne fonction prédictive aux maths ;
    • Les langues vivantes : 28% d'entre eux jugent comme prédictives de leur réussite.
  3. Les notes de terminale sont-elles selon vous un élément déterminant dans le résultat obtenu : Oui Non
    90% de nos étudiants ayant répondu à l'enquête pensent que les notes de terminale ne sont pas déterminantes ; pourtant, les corrélations entre les résultats au lycée et la réussite de la 1ère année de sciences pour la santé est très forte. Les étudiants ayant obtenu leur bac S avec mention sont admis en 2ème année à 69%, alors que ceux ayant eu le même Bac S sans mention ne sont que 36% à être admis en 2ème année.

    Lien : Voir les statistiques de réussite en fonction de la mention du Bac
  4. Pensez-vous que votre motivation va jouer un rôle : Très important Important Moyennement important Peu important
    62% de nos étudiants ayant répondu à l'enquête jugent que la motivation a joué un rôle très important dans leur réussite. Les réponses « Important » et « Très important » recueillent 86% des suffrages. Mais que mettent-ils derrière le mot motivation ? En voici une illustration :

    Extrait de l'enquête Paroles d'étudiants : « Il faut trouver une voie pour laquelle on est motivé, le fait d'aller en cours ne doit pas être une contrainte, mais une envie d'apprendre, sinon on trouve le temps long !».
  5. Les facteurs de réussite selon vous sont :

    Les méthodes de travail Oui Non
    95% de nos étudiants ayant répondu à l'enquête jugent ce facteur déterminant dans leur réussite.

    Extrait de l'enquête Paroles d'étudiants : « Travailler dès le début des cours, ne pas attendre que le travail s'accumule, ne pas hésiter à se faire aider pour trouver une méthode de travail, surtout quand on n'a pas eu l'habitude au lycée ».
    La puissance de travail Oui Non
    80% de nos étudiants ayant répondu à l'enquête jugent ce facteur déterminant dans leur réussite.
    La chance Oui Non
    53% de nos étudiants ayant répondu à l'enquête jugent ce facteur déterminant dans leur réussite.
    La mémoire Oui Non
    95% de nos étudiants ayant répondu à l'enquête jugent ce facteur déterminant dans leur réussite.
    La capacité d'adaptation Oui Non
    90% de nos étudiants ayant répondu à l'enquête jugent ce facteur déterminant dans leur réussite.
    La résistance physique Oui Non
    37% de nos étudiants ayant répondu à l'enquête jugent ce facteur déterminant dans leur réussite.
    La résistance psychologique Oui Non
    89% de nos étudiants ayant répondu à l'enquête jugent ce facteur déterminant dans leur réussite.
    L'organisation, la gestion du temps Oui Non
    90% de nos étudiants ayant répondu à l'enquête jugent ce facteur déterminant dans leur réussite.
    Le soutien de la famille/des amis Oui Non
    90% de nos étudiants ayant répondu à l'enquête jugent ce facteur déterminant dans leur réussite.
    L'anticipation, l'été précédent, par lecture et travail personnel de révision Oui Non
    22% seulement de nos étudiants ayant répondu à l'enquête jugent ce facteur déterminant dans leur réussite.
    La capacité à ne pas se décourager Oui Non
    100% de nos étudiants ayant répondu à l'enquête jugent ce facteur déterminant dans leur réussite.
    La capacité à travailler sans avoir d'évaluations régulières (notes) avant les partiels du semestre 1 Oui Non
    67% de nos étudiants ayant répondu à l'enquête jugent ce facteur déterminant dans leur réussite.
  6. L'existence d'un projet professionnel clair est-il un facteur de réussite ? Oui Non
    62% de nos étudiants ayant répondu à l'enquête jugent ce facteur déterminant dans leur réussite.
  7. Pensez-vous que redoubler une 1ère année soit systématiquement une bonne idée quel que soit les résultats lors de la première année ? Oui Non
    75% de nos étudiants ayant répondu à l'enquête jugent que le redoublement n'est pas systématiquement une bonne solution.

    Extrait de l'enquête Paroles d'étudiants : « Le redoublement peut permettre aux étudiants qui ignoraient comment travailler leurs cours de reprendre en ayant une bonne base sur la méthode de travail à utiliser pour réussir. Cependant, le redoublement n'est pas la seule option proposée, il y a aussi la possibilité de se réorienter ».
  1. Il existe deux parcours de licence orientés vers le domaine de la santé : Vrai Faux Je ne sais pas
    Correct Le parcours Nutrition et le parcours Pharmacologie : ces parcours offrent un enseignement fondamental en biologie orienté vers le domaine de la santé avec une ouverture sur l'environnement juridique, l'économie, la recherche et le développement. Les modules proposés en L3 (3ème année de licence) permettent à l'étudiant d'acquérir soit une spécialisation dans le domaine de la nutrition humaine (besoins et apports nutritionnels, adaptation à l'état physiopathologique, techniques d'exploration nutritionnelle, diététique et nutrition clinique), soit une spécialisation dans le domaine de la pharmacologie (les cibles des médicaments et leur développement, la pharmacologie des grands systèmes et des grandes fonctions et leurs impacts thérapeutiques).

    Incorrect Le parcours Nutrition et le parcours Pharmacologie : ces parcours offrent un enseignement fondamental en biologie orienté vers le domaine de la santé avec une ouverture sur l'environnement juridique, l'économie, la recherche et le développement. Les modules proposés en L3 (3ème année de licence) permettent à l'étudiant d'acquérir soit une spécialisation dans le domaine de la nutrition humaine (besoins et apports nutritionnels, adaptation à l'état physiopathologique, techniques d'exploration nutritionnelle, diététique et nutrition clinique), soit une spécialisation dans le domaine de la pharmacologie (les cibles des médicaments et leur développement, la pharmacologie des grands systèmes et des grandes fonctions et leurs impacts thérapeutiques).

    Attention, il est temps de se renseigner Le parcours Nutrition et le parcours Pharmacologie : ces parcours offrent un enseignement fondamental en biologie orienté vers le domaine de la santé avec une ouverture sur l'environnement juridique, l'économie, la recherche et le développement. Les modules proposés en L3 (3ème année de licence) permettent à l'étudiant d'acquérir soit une spécialisation dans le domaine de la nutrition humaine (besoins et apports nutritionnels, adaptation à l'état physiopathologique, techniques d'exploration nutritionnelle, diététique et nutrition clinique), soit une spécialisation dans le domaine de la pharmacologie (les cibles des médicaments et leur développement, la pharmacologie des grands systèmes et des grandes fonctions et leurs impacts thérapeutiques).

  2. La L1 (1ère année de licence) Sciences pour la santé est organisée en 2 semestres, identiques quel que soit le parcours auquel je me destine en L2 : Vrai Faux Je ne sais pas
    Correct La licence mention Sciences pour la santé permet d'acquérir une solide formation de base en biologie, avec un choix important de parcours permettant de diversifier et de personnaliser les compétences à partir de la L2 (ou 2ème année de licence). Une formation commune importante est dispensée, représentant les bases indispensables à tout biologiste, les parcours ne représentant qu'un début de spécialisation permettant d'approfondir ses connaissances dans un domaine spécifique.

    Incorrect La licence mention Sciences pour la santé permet d'acquérir une solide formation de base en biologie, avec un choix important de parcours permettant de diversifier et de personnaliser les compétences à partir de la L2 (ou 2ème année de licence). Une formation commune importante est dispensée, représentant les bases indispensables à tout biologiste, les parcours ne représentant qu'un début de spécialisation permettant d'approfondir ses connaissances dans un domaine spécifique.

    Attention, il est temps de se renseigner La licence mention Sciences pour la santé permet d'acquérir une solide formation de base en biologie, avec un choix important de parcours permettant de diversifier et de personnaliser les compétences à partir de la L2 (ou 2ème année de licence). Une formation commune importante est dispensée, représentant les bases indispensables à tout biologiste, les parcours ne représentant qu'un début de spécialisation permettant d'approfondir ses connaissances dans un domaine spécifique.

  3. Après une L2 (2ème année de licence), je peux entrer en licence professionnelle ? Vrai Faux Je ne sais pas
    Correct Ces licences professionnelles sont sélectives et s'adressent à des titulaires d'une L2 validée, ou bien de tout Bac+2 dans les domaines de la biologie, de la santé et de la chimie principalement.

    Incorrect Ces licences professionnelles sont sélectives et s'adressent à des titulaires d'une L2 validée, ou bien de tout Bac+2 dans les domaines de la biologie, de la santé et de la chimie principalement.

    Attention, il est temps de se renseigner Ces licences professionnelles sont sélectives et s'adressent à des titulaires d'une L2 validée, ou bien de tout Bac+2 dans les domaines de la biologie, de la santé et de la chimie principalement.

  4. M'engager dans une licence Sciences pour la santé, peut me permettre de conduire un cursus jusqu'au doctorat, pour aboutir à une activité professionnelle dans le secteur de la recherche, notamment médicale ? Vrai Faux Je ne sais pas
    Correct L'Université Clermont Auvergne propose différents masters permettant la poursuite d'études en doctorat pour accéder au secteur de la recherche à l'issue d'un doctorat. De plus, ces masters (Bac+5) permettent de travailler dans des laboratoires publics, parapublics, ou privés, en recherche. En entreprise, par exemple, le titulaire d'un master peut travailler en R&D (recherche et développement).

    Incorrect L'Université Clermont Auvergne propose différents masters permettant la poursuite d'études en doctorat pour accéder au secteur de la recherche à l'issue d'un doctorat. De plus, ces masters (Bac+5) permettent de travailler dans des laboratoires publics, parapublics, ou privés, en recherche. En entreprise, par exemple, le titulaire d'un master peut travailler en R&D (recherche et développement).

    Attention, il est temps de se renseigner L'Université Clermont Auvergne propose différents masters permettant la poursuite d'études en doctorat pour accéder au secteur de la recherche à l'issue d'un doctorat. De plus, ces masters (Bac+5) permettent de travailler dans des laboratoires publics, parapublics, ou privés, en recherche. En entreprise, par exemple, le titulaire d'un master peut travailler en R&D (recherche et développement).

  1. 1- Un attaché de recherche clinique est un fonctionnaire de la fonction publique hospitalière : Vrai Faux Je ne sais pas
    Incorrect L'ARC est le plus souvent salarié d'une entreprise du médicament, ou d'un cabinet d'études chargé de l'étude par un industriel. Son activité le conduit en revanche à travailler au sein de structures hospitalières avec les médecins.

    Lien : Qu'est ce que la recherche clinique ? Cliquez ici
    Lien vers le métier d'ARC Cliquez ici

    Correct L'ARC est le plus souvent salarié d'une entreprise du médicament, ou d'un cabinet d'études chargé de l'étude par un industriel. Son activité le conduit en revanche à travailler au sein de structures hospitalières avec les médecins.

    Lien : Qu'est ce que la recherche clinique ?Cliquez ici
    Lien vers le métier d'ARCCliquez ici
    Attention, il est temps de se renseigner L'ARC est le plus souvent salarié d'une entreprise du médicament, ou d'un cabinet d'études chargé de l'étude par un industriel. Son activité le conduit en revanche à travailler au sein de structures hospitalières avec les médecins.

    Lien : Qu'est ce que la recherche clinique ?Cliquez ici
    Lien vers le métier d'ARCCliquez ici
  2. Le secteur de l'agroalimentaire recrute des titulaires de master en biologie-santé spécialisés dans les questions de nutrition et de qualité alimentaire : Vrai Faux Je ne sais pas
    Correct Certains grands groupes font appel à des biologistes ou à des chimistes titulaires d'un master recherche (bac + 5) ou d'un doctorat (bac + 8) pour leur laboratoire de R&D, à côté de leurs ingénieurs agronomes.

    Lien vers la fiche métier : cliquez ici

    Incorrect Certains grands groupes font appel à des biologistes ou à des chimistes titulaires d'un master recherche (bac + 5) ou d'un doctorat (bac + 8) pour leur laboratoire de R&D, à côté de leurs ingénieurs agronomes.

    Lien vers la fiche métier : cliquez ici

    Attention, il est temps de se renseigner Certains grands groupes font appel à des biologistes ou à des chimistes titulaires d'un master recherche (bac + 5) ou d'un doctorat (bac + 8) pour leur laboratoire de R&D, à côté de leurs ingénieurs agronomes.

    Lien vers la fiche métier : cliquez ici

  3. Avec un diplôme master en biologie-santé, je peux travailler à l'INRA : Vrai Faux Je ne sais pas
    Correct L'INRA est un institut national de recherche agronomique dont les recherches sont guidées par l'évolution des questionnements scientifiques, et orientées par les défis planétaires posés par l'alimentation, l'environnement et la valorisation des territoires, que l'agriculture et l'agronomie ont à relever. Changement climatique, nutrition humaine, compétition entre cultures alimentaires et non alimentaires, épuisement des ressources fossiles, équilibre dans la gestion des territoires sont autant d'enjeux qui positionnent l'agronomie comme fondatrice d'un développement harmonieux sur les plans économique, social et environnemental

    Lien vers l'INRA : cliquez ici

    Lien vers les métiers de l'INRA : cliquez ici
    Incorrect L'INRA est un institut national de recherche agronomique dont les recherches sont guidées par l'évolution des questionnements scientifiques, et orientées par les défis planétaires posés par l'alimentation, l'environnement et la valorisation des territoires, que l'agriculture et l'agronomie ont à relever. Changement climatique, nutrition humaine, compétition entre cultures alimentaires et non alimentaires, épuisement des ressources fossiles, équilibre dans la gestion des territoires sont autant d'enjeux qui positionnent l'agronomie comme fondatrice d'un développement harmonieux sur les plans économique, social et environnemental

    Lien vers l'INRA : cliquez ici

    Lien vers les métiers de l'INRA : cliquez ici
    Attention, il est temps de se renseigner L'INRA est un institut national de recherche agronomique dont les recherches sont guidées par l'évolution des questionnements scientifiques, et orientées par les défis planétaires posés par l'alimentation, l'environnement et la valorisation des territoires, que l'agriculture et l'agronomie ont à relever. Changement climatique, nutrition humaine, compétition entre cultures alimentaires et non alimentaires, épuisement des ressources fossiles, équilibre dans la gestion des territoires sont autant d'enjeux qui positionnent l'agronomie comme fondatrice d'un développement harmonieux sur les plans économique, social et environnemental

    Lien vers l'INRA : cliquez ici

    Lien vers les métiers de l'INRA : cliquez ici
  4. Intégrer un institut national comme INSERM est réservé aux médecins Vrai Faux Je ne sais pas
    Incorrect L'Inserm, seul organisme public de recherche français entièrement dédié à la santé humaine, s'est vu confier, en 2008, la responsabilité d'assurer la coordination stratégique, scientifique et opérationnelle de la recherche biomédicale. Ce rôle central de coordinateur lui revient naturellement par la qualité scientifique de ses équipes, mais également par sa capacité à assurer une recherche translationnelle, du laboratoire au lit du patient.
    Les recrutements se font sur concours interne et externe : en tant qu'établissement public, l'Inserm emploie des chercheurs, des ingénieurs et des techniciens recrutés par voie de concours en qualité de fonctionnaires. Du CAP au doctorat, tous les diplômes permettent d'accéder aux différents métiers de l'Institut. Les candidats aux concours peuvent ainsi prétendre à une catégorie et un corps correspondant à leur niveau de formation initiale ou à une qualification professionnelle jugée équivalente.

    Lien vers l'INSERM : cliquez ici

    Lien vers les métiers de l'INSERM : cliquez ici
    Correct L'Inserm, seul organisme public de recherche français entièrement dédié à la santé humaine, s'est vu confier, en 2008, la responsabilité d'assurer la coordination stratégique, scientifique et opérationnelle de la recherche biomédicale. Ce rôle central de coordinateur lui revient naturellement par la qualité scientifique de ses équipes, mais également par sa capacité à assurer une recherche translationnelle, du laboratoire au lit du patient.
    Les recrutements se font sur concours interne et externe : en tant qu'établissement public, l'Inserm emploie des chercheurs, des ingénieurs et des techniciens recrutés par voie de concours en qualité de fonctionnaires. Du CAP au doctorat, tous les diplômes permettent d'accéder aux différents métiers de l'Institut. Les candidats aux concours peuvent ainsi prétendre à une catégorie et un corps correspondant à leur niveau de formation initiale ou à une qualification professionnelle jugée équivalente.

    Lien vers l'INSERM : cliquez ici

    Lien vers les métiers de l'INSERM : cliquez ici
    Attention, il est temps de se renseigner L'Inserm, seul organisme public de recherche français entièrement dédié à la santé humaine, s'est vu confier, en 2008, la responsabilité d'assurer la coordination stratégique, scientifique et opérationnelle de la recherche biomédicale. Ce rôle central de coordinateur lui revient naturellement par la qualité scientifique de ses équipes, mais également par sa capacité à assurer une recherche translationnelle, du laboratoire au lit du patient.
    Les recrutements se font sur concours interne et externe : en tant qu'établissement public, l'Inserm emploie des chercheurs, des ingénieurs et des techniciens recrutés par voie de concours en qualité de fonctionnaires. Du CAP au doctorat, tous les diplômes permettent d'accéder aux différents métiers de l'Institut. Les candidats aux concours peuvent ainsi prétendre à une catégorie et un corps correspondant à leur niveau de formation initiale ou à une qualification professionnelle jugée équivalente.

    Lien vers l'INSERM : cliquez ici

    Lien vers les métiers de l'INSERM : cliquez ici

Vos résultats aux questionnaires n°3 et 4

    Score supérieur à 60 % de réussite sur les deux derniers questionnaires : « Votre score aux questionnaires sur les études et les métiers dans le secteur de la Biologie affiche une proportion de réponses correctes, significative.
    Vos connaissances semblent pouvoir vous permettre de construire de façon réaliste votre projet de formation. Au-delà de ces connaissances, vous devez poursuivre votre réflexion et croiser vos attentes en termes de modalités de formation, d'habitudes scolaires et de projets professionnels. Pensez aux journées portes ouvertes, vous y rencontrerez des enseignants et étudiants qui pourront compléter vos recherches documentaires et enrichir votre réflexion. »

    Score compris entre 45% et 59% de réussite sur les deux derniers questionnaires : « Votre score aux questionnaires sur les études et les métiers dans le secteur de la Biologie affiche une proportion de réponses correctes qui laissent penser que vous devez encore approfondir vos recherches pour parfaire votre connaissance de la discipline et des débouchés qu'elle offre. Ces connaissances ne sont pas le seul élément de votre réussite future mais elles y concourent largement.
    Afin de construire de manière réaliste votre projet de formation, nous vous conseillons de poursuivre la démarche engagée aujourd'hui, en sollicitant vos enseignants du lycée, en allant au CIO, en effectuant des recherches documentaires et en vous rendant dans les lieux de formation lors des journées portes ouvertes. Vous pourrez ainsi mesurer si vos représentations et attentes correspondent à la réalité. »

    Score inférieur à 45% de réussite sur les deux derniers questionnaires : « Votre score aux questionnaires sur les études et les métiers dans le secteur de la Biologie affiche une proportion de réponses incorrectes élevée. Bien que seules les connaissances de cet ordre ne garantissent pas votre réussite à l'université, vous ne pouvez pas faire l'économie d'une réflexion sur vous-même, les études que vous visez et les perspectives d'insertion qu'elles offrent. Il est temps de vous renseigner sérieusement pour être en mesure de construire de manière réaliste votre projet de formation. Sollicitez les enseignants du lycée, ils peuvent vous aider à analyser vos habitudes de travail. Allez au CIO, avec un professionnel de l'orientation vous envisagerez l'avenir sous l'angle des études, des métiers en vous questionnant sur vos envies, vos besoins et vos capacités. Rencontrez des étudiants et des enseignants du supérieur lors des forums et journées portes ouvertes. »